NOTRE VISION DU METIER

Une question de bon sens

[insert_php]if ( function_exists(‘yoast_breadcrumb’) ) {
yoast_breadcrumb(‘

‘);
}[/insert_php]

La réputation caricaturale de l’entrepreneur en bâtiment n’est plus à faire : tenue des délais, modalités de communication, gestion du chantier…  Nombreux sont les livres, films… qui dressent le portrait dramatique des travaux. Nous nous sommes demandés pourquoi, avons analysé les pratiques qui alimentent cette image, et apportons notre réponse

Square Renovation

Notre analyse de notre secteur d’activité : l’entreprise générale de bâtiment

Le marché de la rénovation d’appartements est constitué d’une multitude de micro-acteurs : l’entrepreneur en bâtiment. Nous observons très souvent une cellule composée d’un entrepreneur expérimenté qui gère seul son entreprise et son équipe.

Cet entrepreneur en bâtiment est un chef d’orchestre

  • réalise les visites commerciales
  • conçoit les devis
  • supervise les chantiers et les hommes
  • mène les réunions de chantiers avec ses clients
  • gère les approvisionnements
  • est en charge l’administratif de sa société (facturation…)
  • doit aussi répondre au téléphone aux demandes quotidiennes,
  • assure le service après vente

Or un chantier de rénovation est un projet complexe, de par la quantité d’intervenants, de facteurs extérieurs, de matériaux, de surprises que l’on peut rencontrer…

Chez Square nous pensons

  • qu’il n’est pas possible à un seul homme d’être performant sur l’ensemble de ces tâches
  • que cela ne laisse place à aucun grain de sable, aucune surprise (qui sont pourtant quotidiennes sur des travaux de rénovation…)
  • que le seul fait de faire des devis est un métier à plein temps, si on veut qu’ils soient réfléchis, détaillés, exhaustifs et envoyés rapidement.
  • que superviser des chantiers est un métier à part entière : il n’est pas possible de maîtriser ses chantiers sans un investissement au quotidien sur le terrain. Il n’est donc pas possible de se consacrer à autre chose (devis, gestion…)

Que la réputation de notre profession (délais non tenus, communication absente, défaut d’organisation…) trouve sa source dans l’organisation du travail

Notre analyse : L’entrepreneur en bâtiment “traditionnel” mène de front 3 métiers à part entière. Les mener simultanément, avec professionnalisme, est trop pour un seul homme

Chez Square nous avons décidé d’organiser le travail sur la base d’une cellule de 3 collaborateurs, pour chacun de ces 3 volets. Chacun fait son métier, chacun a la tête à son affaire !

  • commercial (réalisation de devis, visites…)
  • pilotage des travaux (contrôle des réalisations, réunions de chantiers, supervision, approvisionnements)
  • gestion d’entreprise (facturation, RH, comptabilité, administratif…)

La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent 

Albert Einstein